Bilan Eric Saison 2016 - Concours de distance au golf
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
Concours de distance au golf

Concours de distance au golf

Long Drive
Situation dans le site : Accueil » Bilan Eric Saison 2016

Bilan Eric Saison 2016


 IMPRESSIONS -  SENSATIONS -  ACTIONS - REACTIONS - TENSIONS - CONCEPTIONS - EMOTIONS -

après deux tournois: championnats d'Europe et championnats du Monde de Match-play


Après un an et demi de travail uniquement basé sur la coordination et les relations  synchronisées de toutes mes zones articulaires et musculaires.  J'ai pu , appliquer l'utilisation du driver et  de l'expérimenter sur des événements. En première partie aux championnats d'Europe sur quelques rounds  en mixant les deux côtés, ce fût une première expérience mentale . Puis lors de ces championnats mondiaux de match -play j'ai entièrement joué en gaucher avec des performances de niveau européen, bien sûr sans pouvoir donner la moindre accélération et intensité physique, juste de la synchronisation et coordination générale.


Bien entendu c'est une très grosse dépense d'énergie au niveau du mental et de la gestion neuro musculaire,   les premiers entraînements, sont intensifs et limités à l'apprentissage de base, les évaluations et les tests sont permanents  pour passer en situation de jeu et en compétition de haut niveau. L'objectif est de vérifier et de mesurer la performance dans tous les domaines, et tous les paramètres possibles pouvant la composer.
Ces situations très concentrées dans le temps furent indispensables pour réfléchir à la construction d'un contenu cohérent et objectif. 
Malgré  justement le très peu de temps de pratique et d'entraînement, J'ai réussi à à me positionner en compétition face à mes adversaires, c'est difficile mais indispensable pour rassembler un maximum d'informations.
 C'est aussi des expérimentations qui renforcent mes convictions et mes choix à operer. Certes il me reste à faire. C'est indéniable, je suis et je me sent beaucoup plus fort et à l'aise dans mon élément,  en tant que pure gaucher:  Plus de compensations,  réactions naturelles et  logiques, meilleures perceptions et repérage spatio-temporelle , meilleure gestion de l'influx neuro musculaire. 
C'est un travail passionnant, tant sur le long driving que le jeu de golf. 




Mes impressions:

C'est une saison assez particulière chargée d'un travail et d'un contenu immenses basés sur un nouveau concept et méthode d'entrainement, souvent loin du golf pour arriver à ce tel niveau.
Avec seulement 3 compétitions cette année, j'ai pu progresser en performances, et en applications techniques. J'ai surtout réussi à rattraper l'élite Européènne et voir mondiale. 
Cette qualification mondiale, et mes permformances réalisées, valident tout mon champ expérimental sur l'aspect technique et physique du swing. Mon objectif principal, qui est de jouer sur mon côté naturel est atteint,  mais pas encore aboutit,  il me reste encore pas mal à faire.
Mon deuxième objectif est d'être meilleur qu'en droitier, ce qui se confirme par mes performances et actions réalisées, ma qualification aux finales mondiales. Mon prochain objectif sera le jeu du golf vers le haut niveau, mon niveau de jeu actuel sans avoir travaillé la balistique des fers courts me permet de jouer entre 0 et 5 au bout d'un an et demi.  Je vais donc pouvoir mettre en oeuvre  un tout  autre travail , réflexion et expérimentation dans ce domaine .

Une fois de plus il m'est quasiment impossible de définir mon  réel niveau de jeu actuel,  même si je me suis qualifié au mondial en terminant 2éme aux finales régionales aux USA. Si depuis les championnats d'Europe j'ai  pu performé au delà des 330m dont une belle performance à 348 m sans vent, je continu la construction de mon swing  avec toute les modifications que cela représente sans me soucier de la compétition qui pour l'instant ne m'a servi  que  pour des évaluations et validations. 
 Je vais jouer dans un tout autre schéma sans doute plus réfléchi, innovant et performant . La performance n'est qu'une  note à placer  dans mon contenu , ce n'est qu'une histoire de temps.

 

  Mes performances 2016 :

Avril:  European tour LD :  de 276 à 292 m

Mai:    Swedish LD: de 290m à 306 m

Juillet :  USA qualifications Mondiales : de 315 à 331 m

Septembre:  Chpt d'Europe : de 333 m à 348 m 

OCTOBRE/ CHAMPIONNATS DU MONDE USA : de 270 à 290m

Vidéo d'Eric aux Championnats d'Europe 2016

 

QUALIFICATIONS MONDIALES  DU 23 AU 28 JUILLET 2016 A SALT LAKE CITY USA



Salt Lake City:
temps chaud et sec 40 Degré
 
Le Marathon vers la quête de graäl à tenu ses promesses et son lot de surprises.  A commencer par le nombre de places qualififcatives maintenant réduites à une par finale régionale  en Seniors, et seulement un champ de 8 joueurs pour disputer la finale. Les saisons précédentes les trois premiers étaient retenus pour les finales mondiales dans un champ de de 32 joueurs en seniors et 48 en open. Cette formule laisse peu entrevoir une ouverture vers le monde international en plus renforcée par un coût élevé. Ormis ce détail ,la compétition n'en deumeure pas moins intéressante mais cependant  plus compliquée par son niveau plus relévé.
 

Locale qualifications:

Se compose de quatre sessions jour ouvertes à tous par catégorie,  limitée au nombre de 32, chaque joueur joue 8 balles dans un temps imparti de 3 mn.  A l'issue les 2 joueurs ayant réalisé la meilleure performance de la session sont retenus pour disputer la finale régionale, les autres recommencent à la 2ème session.
Je me suis qualifié aux deux. je termine 6 éme lors de la final avec des performances au delà des 350 yards. Le vainqueur Marc Frampton (USA) a rendu une grosse performance de 376 yards! félicitations.
Le lendemain lors de la deuxime finale top 8 disputée en double élimination, je me qualifie en final qui sera remportée par Daniel Lambert (USA) avec une performance de 363 yards contre 340 yards. Ma meilleure performance fût de 362 yards soit 331m.


IMPRESSIONS:

C'est une très belle prestation avec la réussite de performances de haut niveau avec juste un an et demi de travail, c'est ecxeptionnel.

Cependant il me reste encore beaucoup à faire. J'ai pu relevé lors de l'analye vidéo que certains paramètres ne sont pas au point surtout au niveau de la synchronisation des différentes zones du corps. Bien entendu, au niveau de la gestion de l'énergie cela reste très aléatoire, ce qui se traduit par des flux d'intensité très variable,
 ce qui a réduit considérablement la réalisation de performances régulières.
Le niveau et contenu  technique de mon swing est en constante progression, c'est plutôt correct mais pas assez structuré.

C'est m'a troisième compétition, ce qui est peu par rapport à la masse de travail effectué durant cette courte saison, il m'est encore difficile de digérer toutes ses informations et d'en extraire l'essentiel, ce n'est qu'une question de temps.

Il me reste deux mois pour remettre en ordre et redéfinir l'ensemble des points importants. DU 6 AU 17 OCTOBRE le grand rendez-vous mondial sera dans le Texas. Ma deuxième place me permet de rentrer dans le tableau des finales mondiales.

 Depuis mes compétitions je ne cesse d'augmenter mes performances de plus de 20m.

Première compétition en Hollande dans des conditions sans vent :285m 

2ème compétition en Suède : 306m avec vent léger face soit 21m de plus

3ème compétition aux USA : 331m sans vent soit 25m de plus. Je n'ai pas encore atteint m'a vélocité et vitesse maxi , ainsi qu'un réflexe myotatique cohérent  correspondant à mon côté naturel. Il me reste encore une belle marge de progression. A suivre.


 



 Recherche
 Liens
 Traductions du site
 Menu