Championnat du Monde de Golf Longdrive 2016 - - Concours de distance au golf
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
Concours de distance au golf

Concours de distance au golf

Long Drive
Situation dans le site : Accueil » Saison 2016


Mes impressions:

C'est une saison assez particulière chargée d'un travail et d'un contenu immenses basés sur un nouveau concept et méthode d'entrainement, souvent loin du golf pour arriver à ce tel niveau.
Avec seulement 3 compétitions cette année, j'ai pu progresser en performances, et en applications techniques. J'ai surtout réussi à rattraper l'élite Européènne et voir mondiale. 
Cette qualification mondiale, et mes permformances réalisées, valident tout mon champ expérimental sur l'aspect technique et physique du swing. Mon objectif principal, qui est de jouer sur mon côté naturel est atteint,  mais pas encore aboutit,  il me reste encore pas mal à faire.
Mon deuxième objectif est d'être meilleur qu'en droitier, ce qui se confirme par mes performances réalisées, et ma qualification aux finales mondiales. Le dernier objectif sera de rattraper l'élite du golf Européen Seniors et autres tournois, mon niveau de jeu actuel sans avoir travaillé la balistique des fers courts me permet de jouer entre 0 et 5 au bout d'un an et demi.  Je vais donc pouvoir mettre en oeuvre tout mon nouveau concept dans ce domaine dans un même volume de travail (à suivre...)

Une fois de plus il m'est quasiment impossible de définir mon niveau de jeu  au mondial,  puisque depuis les championnats d'Europe où j'ai performé au delà des 330m dont une belle performance à 348 m sans vent, j'ai bien sûr enchaîné dès mon retour à une analyse vidéo puis procédé à quelques renforcements gestuels, ce qui bien sûr démobilise tout l'ensemble du swing, une pièce du puzzle en plus et le désordre s'installe pour repositionner la bonne pièce au bon endroit, comme je ne suis pas encore dans ma zone de confort, il me reste une bonne marge de progression.

L'idée déjà,  d'aborder et de revenir à un tel évènement mondial sur mon vrai côté,  renforce toutes  mes convictions,  et me permet de prendre toutes les mesures les plus logiques pour performer sans contraintes. Je vais jouer dans un tout autre schéma sans doute plus performant dont je connais le cheminement dans les moindres détails,  bien sûr avec le doute pour renforcer la confiance et la réussite. 
Je démarre le tounois le 9 octobre, je connais mon adversaire pour le matchplay, lui me connais aussi,  mais pas sur cet angle...

  Mes performances 2016 :

Avril:  European tour LD :  de 276 à 292 m

Mai:    Swedish LD: de 290m à 306 m

Juillet :  USA qualifications Mondiales : de 315 à 331 m

Septembre:  Chpt d'Europe : de 333 m à 348 m 

 
  


 Recherche
 Liens
 Traductions du site
 Menu