Comment savoir utiliser le driver pour frapper fort la balle - - Concours de distance au golf
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
Concours de distance au golf

Concours de distance au golf

Long Drive

COMMENT SAVOIR  UTILISER LE DRIVER ET LE SWING POUR FRAPPER SAVOIR FRAPPER FORT LA BALLE

L'application spécifique de base
 
En mode driving attitude:
 
 Vous savez que sur le parcours vous aurez au moins une dizaine de mises en jeu franches avec le driver, ce qui est très peu comparé à l’utilisation des fers. Normalement seule la distance et la précision avec une marge d’erreur (ce que vous oubliez souvent dans votre analyse et projection mentale) comptent pour vous aider dans certains cas. Ce qui veut dire qu'il vous faudra choisir, en fonction de vos capacités et de votre contenu, si vous augmentez ou non votre rythme, votre force, votre intensité et tonicité pour développer de la vitesse (dans le bon sens bien sûr). Cela  dépendra aussi de vos objectifs liés au jeu.
 A différence, avec les fers, vous jouez la plupart du temps sur un angle d'attaque descendant et parfois tangentiel au contact de la balle, qui elle, sera souvent placée au milieu des deux pieds pour les fers courts et moyens, et très légèrement vers la gauche pour les plus longs, vos mains seront souvent placées au dessus et parfois en avant de la balle.
Pour le swing, le rythme, le tempo, la vitesse sera dans la même intensité. De plus vous avez ancré un rythme, une routine, une position, une périphérie visuelle, un comportement linéaire souvent difficile à dissocier du driver. Ce qui explique aussi ce manque de discernement et reflex  lors de l’utilisation du driver. Il n’y a pas de prise de conscience de l’attitude à prendre (hormis la position technique) avec le driver. De toute évidence, la distance, vous l’obtiendrez souvent dans le même volume que vous avez pour l’utilisation des fers. Cette transition des fers, putters au driver engendre une confusion mentale et corporelle, qui se traduira souvent par un swing très aléatoire et souvent faible, nourri de compensations, mais cela est dû aussi à un manque de connaissances et de pratique spécifique et régulière. Il est difficile de jouer  le driver dont le swing est spécifique et différent des autres,  ce manque de pratique et connaissances vous maintient par défaut dans la même conception que celui des fers.
Nombreux sont les joueurs qui espèrent obtenir de la distance et précision dans ce même schéma mental juste à travers un cours d’une demi heure sans  même  douter une seconde de leur propre capacité et connaissance de cette  spécificité qu’est le swing au driver. Et malheureusement le joueur ne retient que l’idée de jouer en remontant le club par défaut sans en connaitre le vrai fondement et la nature.
 
Contrairement aux fers, le driver est le sujet majeur de toutes les discussions avant, après le parcours et compétitions car il est le seul club associé spécifiquement à la performance physique technique de la distance, véritable fantasmes pour beaucoup chez les hommes et comparaisons physiques pures. Il est votre propre reflet (encore faut t’il en avoir les capacités) même si le jeu, lui, ne s’en préoccupe pas.
Unique en son genre, ceci explique les difficultés rencontrées pour l'utiliser, se l'approprier, lui mettre les bons termes et les bonnes applications.
Si de nos jours la moyenne de distance au driver chez les hommes est d’environ 230m, sachez messieurs que l’ensemble des femmes jouent avec un driver aussi long que les joueurs masculins du tour européen soit 43,44 inchs, alors si vous pensez encore que plus le club est long vous irez plus loin, que si vous mesurez 2m vous irez plus loin, que vous êtes bodybuildé plus vous irez loin…aie aie aie. Ceci explique aussi pourquoi vous sentez mieux  et allez plus loin avec le bois3, c’est tout simplement parce qu’il est plus court. . Le driver semble trop difficile à jouer pour diverses raisons que souvent l'on s'invente, alors qu'il est certainement le club le plus facile à jouer, car l’engagement est total. L’objectif principal doit être e savoir comment frapper fort avec, la distance n’est qu’une conséquence.     


 Le driver est le club le plus long, le plus léger mais le plus lourd au niveau du swing et de la contrainte qu'il impose : l'angle d'attaque doit être positif et remontant, la balle est haute sur tee, elle est placée sur le côté gauche (intérieur talon) afin d'obtenir un angle de décollage de 10 à 14° ce qui modifie aussi la position à l'adresse. Ce club (le seul) demande plus de vitesse à générer, plus d'équilibre dynamique, plus d'engagement physique si vous voulez faire de la longue distance, vous le savez quasiment par cœur
Mais qu’il est difficile d’en sortir une réponse claire et simple du procédé et de l’action à mener. 



 Recherche
 Liens
 Traductions du site
 Menu