By continuing your visit to this site , you accept the use of cookies to provide content and services best suited to your interests.
Concours de distance au golf

Concours de distance au golf

Long Drive
Situation : Home » Saison 2016

Saison 2016


 

CHAMPIONNATS DU MONDE DE GOLF LONG DRIVE DU 6 AU 12 OCTOBRE 2016 AUX USA TEXAS

 A quelques jours de cette grande finale mondiale  menée  par Golf channel et sponsorisée par la marque Callaway.
C'est au Winstar World Casino and Ressort le plus grand du monde qui accueil les meilleurs longdrivers mondiaux qui  rivaliseront pour le sacre, la route sera longue et certainement jonchée de surprises.
Depuis, le format à quelque peu changé, puisque cette année il s'articulera sur le match-play, chaque joueur disposera de 8 balles dans un temps imparti à 3 minutes.

  Le Match-play

consiste à confronter deux joueurs qui disputeront deux manches,  et une troisième en cas d'égalité.Pour gagner, il faut remporter les deux manches et où la troisième.C'est une formule très particulière, il n'y a pas de rattrapage il faut s'imposer rapidement tout en étant stratégique. Le terrain est un fairway en gazon de 450m de long pour une largeur de 45m.Les drivers sont conformes aux règles USGA tant sur la longueur 48 inch que sur la face en restitution d'énergie (COR limité à 0,83%). N'oubliez pas que ces drivers ont les mêmes normes qu'un driver de jeu de golf ce qui vous permet de mieux comprendre le principe mais surtout le niveau de performance technique et physique.                                                                                                                        

TABLEAU FINAL:

Pour accéder au tableau final,  Golf Channel organise sur différents sites, des qualifications mondiales. Celles-ci s'organisent en deux étapes. Commela majorité des qualifications se passent au USA en raison du nombre beaucoup plus élevé de joueurs de golf et de longdrive la concurrence est très élevée.                                                                                                                                                                           
Etape 1 :
Qualification Locale : une journée entière est consacrée au brassage de 200 à 400 joueurs. Un champ de 32 participants (premiers inscrits). Chaque joueur joue un set de 8 balles, à l'issue des 32 les 6 premiers sont retenus pour la finale régionale laissant la place à 6 nouveaux pour reprendre ce même tour local jusqu'à l'obtention d'une poule de 48 joueurs pour la finale régionale.                                                       
ETAPE 2:
FINALE REGIONALE:La finale régionale se joue en double élimination, donc par poule de quatre avec deux vainqueurs sortant pour avancer jusqu'à la finale, et deux losers avec u ne chance de rattrapage. A l'issue les deux premiers seront qualifiés pour les finales mondiales et les deux vainqueurs des losers en open division. En Seniors seulement les deux premiers .


Suivre le mondiale:

Les finales seront retransmises sur golf Channel. 
Vous pouvez suivre tous les résultats en direct sur le site: longdriverofamerica.com
sur facebook, twiter...


CHAMPIONNATS DU MONDE DE GOLF LONGDRIVE 2016 



CHAMPIONNATS DU MONDE DE LONGDRIVE 2016
 
Nouveaux formats, nouvelles directions, nouvelles orientations.
Depuis maintenant deux ans, le longdrive International vit à l'oeil et au doigt de golf channel, désormais le nouveau patron et garant de son ascenssion sportive et médiatique.Comme tous nouveaux processus en route, le longdrive subi de profondes modifiactions avec pour effets, des doutes, des division chez les pratiquants, organisateurs et partenaires tant sur le plan local qu'international, c'est une transition sans doute incontournable pourl'intérêt de tous afin que le longdrive trouve sa place dans la vitrine sportive renconnue au plus haut niveau, le chemin semble long et fastidieux.
 
NOUVEAUX FORMATS DE JEU:
 
Durant 25 ans le longdrive fût mené par Remax et visible sur ESPN.
le format de jeu établi était orienté sur la double élimination: constitué de poules de quatres, les deux premiers passent dans des poules de gagnants,  et les deux perdants dans une poule de rattrapage: Pour ceux qui restent dans les poules vainqueur c'est deux rounds de moins pour accéder aux finales top 8, pour les rattrapages c'est trois de plus, les deux perdant des poules de rattrapage sont éliminés. Fomule équitable mais difficilement compréhensible pour le public.
Déroulement du jeux:  deux à quatres joueurs sur le départ, temps imparti de 2mn45 pour jouer 6 balles.

Sans doute influencé par les Mondiaux de match play organisés par les Suèdois dont la dotation fût aussi importante, le format différent et innovant s'articulait sur deux schéma de jeux:
Le 1er: chaque joueur joue deux sets de 6 balles,  à l'issue un classement général en fonction des performances est établi.

Le 2ème:   le Match-play : deux joueurs s'affrontent  en deux manches gagnantes, avec une troisième en cas d'égalité:
En fonction du classement, le 1er rencontre le dernier, le 2ème l'avant dernier etc...jusqu'à la finale.Très attrayant et simple pour le public, pour les joueurs:  stimulant et stratégique mais pas toujours équilibré. 

Depuis peu de temps Golf channel à adopté une formule similaire très orientée sur le match-play.
le temps est rallongé: 3mn, et deux balles suplémentaires sont ajoutées: soit 8 balles au total, ce qui permet de réaliser plus de performances. Désormais les finales mondiales se joueront en Match-play.

Prévues en octobre dans le Texas, le nombre  de participants aux championnats du monde est de 80 en Open Division 18 à 45 ans, et 60 en Seniors Division +45, les places seront très dure à gagner car les sites de qualifications sont au nombre de 8 sur tout le territoire américain et 5 au niveau international...boudé en Europe et d'autres pays car le coût d'accès permettant de se qualififié est beaucoup trop élevé actuellement par rapport à la faible pratique de cette discipline spectaculaire qui malgré tout ne cesse de progresser sous différentes formes.


QUALIFICATIONS MONDIALES DU 28 AU 31 JUILLET 2016 A SALT LAKE CITY USA 



QUALIFICATIONS MONDIALES 2016 DU 27 AU 31 JUILLET 2016
 
SALT LAKE CITY (UTHA) : Ville olympique des jeux d'hiver 2002, sera cette année le théatre des épreuves qualificatives de golf longdrive pour les grandes finales mondiales Open Divivison, Seniors Division et Féminines prévues en octobre dans le Texas.
En raison des sites de qualifications réduits, beaucoup de monde et peu d'élus,  puisque 3 places sont attribuées par catégorie, s'est vous dire qu'il faudra s'y employer sans cogiter, quand on sait que les sélections américaines sont souvent plus élevées que les mondiaux ou jeux olympiques quelque soit la discipline.
 
FORMAT DE JEU: LOCALE QUALIFICATION OPEN ET SENIORS DIVISION
 
A commencer la première journée par les qualifications locales pour passer en régional.
Brassage long et parfois fatiguant car les 6 premiers passent en finale régionale qui sera constituée de 48 joueurs maxi. Au niveau du jeu chaque joueur disposera de 8 balles avec un temps pour les jouer de 3 minutes. A l'issue  du jeu de tous les participants, les six premiers sont qualifiés en régionale et ça recommence jusqu'à six autres nouveaux afin de compléter le champ de 48 joueurs.
 
FINALE REGIONALE:
 A l'issue des deux jours de qualifications locales, place aux finales régionales qualificatives pour les championnats du monde. Le format de jeu est la double élimination classique.
Champ total de joueurs retenus aux finales mondiales : Open 80,  Seniors 40. Le format de jeu sera le match-play.


 
MES IMPRESSIONS:
 
Difficile pour me situer, seulement 1 an et demi( encore débutant).
Avec un volume de travail titanesque tant sur la technique que le physique, il me permet seulement de performer sur un format de haut niveau. Certe j'ai pu passé la barre des 300m et ancrer l'ensemble du swing dissocier, néanmoins il me reste encore beaucoup à faire, surtout  de digérer cette première phase pour en définir et repositionner la mentale attitude ( gestion neuro-musculaire, force, vitesse, puissance, réactivité, décision etc..) indispensable pour la compétition et surtout l'aboutissement.

Deux compétitions cette saison ne suffiront pas pour assoire confortablement ce contenu, mais suffisantes pour confirmer certains paramètres technico-physique. 
L'open de Suède il y a trois semaines m'a repositionné dans le contexte compétition intensité, et m'a permi d'extraire l'ensemble travaillé pour passer au travail inconscient en vue de récupérer toutes mes disponibilités naturelles, la motivation n'est efficace qu'avec tout le potentiel exploitable à 100%, ors je n'en suis à 60.

C'est vrai qu'il est bon de se laisser bercer par le rêve à l'image de la performance et de la qualification express pour faire le buzz, ce qui est déjà sortir de la réalité. Mieux garder les pieds sur terre en prenant conscience du momment et de la situation. Actuellement même si mes performances sont au delà des 300m je reste encore dans un profil d'étude et de travail difficile qui me permet seulement de pouvoir matcher avec l'élite mondiale à 60% de mes moyens disponibles.
C'est m'a première participation à une qualification mondiale en gaucher, un très gros challenge à relevé. Mon premier objectif (via des évaluations) qui était de savoir jouer au golf en gaucher entre 0 et 5 en un an et demi  est atteint  sans avoir travaillé le jeux de golf, de driver au delà des 300 m aussi, maintenant il ne me reste plus qu'à mettre en oeuvre l'ensemble mental et neuromusculaire afin de revenir au naturel et de pouvoir utiliser tout mon potentiel. Ensuite passer au circuit Européen Seniors pro golf dans le même schéma et nouveau concept d'entrainement qui sera déjà beaucoup plus facile à préparer.
 
  
 


QUALIFICATIONS MONDIALES  DU 23 AU 28 JUILLET 2016 A SALT LAKE CITY USA



Salt Lake City:
temps chaud et sec 40 Degré
 
Le Marathon vers la quête de graäl à tenu ses promesses et son lot de surprises.  A commencer par le nombre de places qualififcatives maintenant réduites à une par finale régionale  en Seniors, et seulement un champ de 8 joueurs pour disputer la finale. Les saisons précédentes les trois premiers étaient retenus pour les finales mondiales dans un champ de de 32 joueurs en seniors et 48 en open. Cette formule laisse peu entrevoir une ouverture vers le monde international en plus renforcée par un coût élevé. Ormis ce détail la compétition n'en deumeure pas moins intéressante mais cependant  plus compliquée par son niveau plus relévé.
 

Locale qualifications:

Se compose de quatre sessions jour ouvertes à tous par catégorie,  limitée au nombre de 32, chaque joueur joue 8 balles dans un temps imparti de 3 mn.  A l'issue les 2 joueurs ayant réalisé la meilleure performance de la session sont retenus pour disputer la finale régionale, les autres recommencent à la 2ème session.
Je me suis qualifié aux deux. je termine 6 éme lors de la final avec des performances au delà des 350 yards. Le vainqueur Marc Frampton (USA) a rendu une grosse performance de 376 yards! félicitations.
Le lendemain lors de la deuxime finale top 8 disputée en double élimination, je me qualifie en final qui sera remportée par Daniel Lambert (USA) avec une performance de 363 yards contre 340 yards. Ma meilleure performance fût de 362 yards soit 331m.


IMPRESSIONS:

C'est une très belle prestation et performance de haut niveau avec juste un an et demi de travail. Jamais réalisé à un tel niveau.

Cependant il me reste encore beaucoup à faire. J'ai pu relevé lors de l'analye vidéo que certains paramètres ne sont pas au point surtout au niveau de la gestion de la force dans l'action. Je suis resté sur un swing assez classique basé sur une rotation lors de l'action vers la frappe de la balle, ce qui a réduit considérablement mon transfert d'énergie à l'impact et la vitesse de la tête de club. Je n'ai pas utilisé le bon rapport de force qui doit être basé sur la verticalité...Au niveau technique c'est plutôt correct et bien structuré.

C'est m'a troisième compétition, ce qui est peu par rapport à la masse de travail effectué durant cette année, il m'est encore difficile de digérer toutes ses informations et d'en extraire l'essentiel, ce n'est qu'une question de temps.

Il me reste deux mois pour remettre en ordre et redéfinir l'ensemble des points importants. DU 6 AU 17 OCTOBRE le grand rendez-vous mondial sera dans le Texas, il faudra être prêt pour le dernier tour qualififcatif à moins qu'avec ma deuxime place je bénéficie d'une qualification directe, étant donné le nouveau format un peu trop rigide car toutes les années précédentes les trois premiers de chaque finale étaient qualifiés directement aux finales mondiales ce qui est totalement logique...Donc à suivre.

Pour l'instant depuis mes compétitions je ne cesse d'augmenter mes performances de plus de   20m.  

Première compétition en Hollande dans des conditions sans vent :  285m   

2ème compétition en Suède :   306m   avec vent léger face soit 21m de plus

3ème compétition aux USA :   331m   sans vent soit   25m   de plus. Je n'ai pas encore atteint m'a vélocité et vitesse maxi , ainsi qu'un réflexe myotatique cohérent  correspondant à mon côté naturel. Il me reste encore une belle marge de progression. A suivre.


 



Finales des championnats du Monde de Golf Longdrive  du 6 au 12 octobre 2016  dans le texas



OKLAHOMA :
 
C'est entre la ville mythique de Dallas et Oklahoma que se sont déroulés les finales mondiales de golf Longdrive au  winstar Casino ressort le plus grand du monde.


 
Cette belle organisation menée de main de maître par golf Channel qui à lancé cette année les  épreuves sous le signe du match-play, ce  qui  ne semble pas avoir fait l'unanimité lors des brassages chez les hommes. Laissant amertume et frustration, ce nouveau format , n'a laissé aucune chance de rattrapage et de performances révélant l'athlète dans sont ensemble. Ce doit être aussi une récompense  de tout un  travail accompli  durant sa saison.  là c'est pile ou face, ce qui n'est pas une épreuve de poker. Il est vrai que ce format spectaculaire sert régulièrement lors des finale à partir des quart voir demi finale qui  normalement précédé par des tours préliminaires permettant à chacun de pouvoir s'exprimer dans une certaine mesure. Ceci étant ce champ expérimental laissera sans aucun doute une réflexion de réaménagement pour le plus grand plaisir de tous ainsi que celui des spectacteurs. 



LE FORMAT: 
Open division:champ de joueurs 80, match-play 1 contre 1 en trois manches gagnantes jusqu'au top 8 ensuite 1 manche gagnante.C'est la même chose en seniors division pour un champ de 38 joueurs. De nombreux favoris passent à la trappe, c'est la pluie des hors limites lors des premiers tours. Peut être dû à la configuration practice dans un sens et le terrain de jeu dans l'autre, où bien à la pression élevée que provoque ce format direct en match-play qui ne laisse aucune chance de rattrapage...

C'est chez les Féminines que le format est le plus adapté  plus  attractif à suivre.
5 rounds de huit balles suivi d'un classement en fonction des performances le tout ramené à des points ce qui met en valeur l'ensemble des athlètes tant sur la performance que la durée, et récompense les plus résistantes et régulières. A l'issue des 5 manches les 8 premières seront retenues pour disputer les phases finales en match-play. 

 
 
 RESULTATS :  

En Open division: 

C'est l'Anglais Joe MILLER qui s'est imposé avec l'art et la manière, avec des drive au delà des 430 yards . Deuxième titre mondial félicitations.


EN SENIORS DIVISION:

C'est l'Américain Tom PEPPARD qui remporte le titre mondial: Félicitations 

(prochainement photo)

CHEZ LES FEMININES

C'est la grande surprise puisque Sandra Calborg détentrice de 4 victoires fût éliminée lors des demi-finales avec  l'arrivée de nouvelles joueuses très performantes et impressionnantes. Au final c'est Phillis METI qui s'impose au dela des 300 yards vent de face (impressionnant) . Félicitations...
 




Mes impressions:

C'est une saison assez particulière chargée d'un travail et d'un contenu immenses basés sur un nouveau concept et méthode d'entrainement, souvent loin du golf pour arriver à ce tel niveau.
Avec seulement 3 compétitions cette année, j'ai pu progresser en performances, et en applications techniques. J'ai surtout réussi à rattraper l'élite Européènne et voir mondiale. 
Cette qualification mondiale, et mes permformances réalisées, valident tout mon champ expérimental sur l'aspect technique et physique du swing. Mon objectif principal, qui est de jouer sur mon côté naturel est atteint,  mais pas encore aboutit,  il me reste encore pas mal à faire.
Mon deuxième objectif est d'être meilleur qu'en droitier, ce qui se confirme par mes performances réalisées, et ma qualification aux finales mondiales. Le dernier objectif sera de rattraper l'élite du golf Européen Seniors et autres tournois, mon niveau de jeu actuel sans avoir travaillé la balistique des fers courts me permet de jouer entre 0 et 5 au bout d'un an et demi.  Je vais donc pouvoir mettre en oeuvre tout mon nouveau concept dans ce domaine dans un même volume de travail (à suivre...)

Une fois de plus il m'est quasiment impossible de définir mon niveau de jeu  au mondial,  puisque depuis les championnats d'Europe où j'ai performé au delà des 330m dont une belle performance à 348 m sans vent, j'ai bien sûr enchaîné dès mon retour à une analyse vidéo puis procédé à quelques renforcements gestuels, ce qui bien sûr démobilise tout l'ensemble du swing, une pièce du puzzle en plus et le désordre s'installe pour repositionner la bonne pièce au bon endroit, comme je ne suis pas encore dans ma zone de confort, il me reste une bonne marge de progression.

L'idée déjà,  d'aborder et de revenir à un tel évènement mondial sur mon vrai côté,  renforce toutes  mes convictions,  et me permet de prendre toutes les mesures les plus logiques pour performer sans contraintes. Je vais jouer dans un tout autre schéma sans doute plus performant dont je connais le cheminement dans les moindres détails,  bien sûr avec le doute pour renforcer la confiance et la réussite. 
Je démarre le tounois le 9 octobre, je connais mon adversaire pour le matchplay, lui me connais aussi,  mais pas sur cet angle...

  Mes performances 2016 :

Avril:  European tour LD :  de 276 à 292 m

Mai:    Swedish LD: de 290m à 306 m

Juillet :  USA qualifications Mondiales : de 315 à 331 m

Septembre:  Chpt d'Europe : de 333 m à 348 m 

 
  


vidéos progression Eric Houballah en gaucher




CHAMPIONNATS DU MONDE DE MATCH-PLAY 2015

  

CHAMPIONNATS D'EUROPE 2016

  


EUROPEAN TOUR GOLF LONGDRIVE  VENDREDI  3  ET SAMEDI  4 JUIN 2016 A AMSTERDAM 



Enfin voilà nous y sommes.
Premier tournoi Européen de la saison 2016, qui sera un véritable test à tous les niveau. Depuis un an je travaille sur un concept du swing totalement différent de ce que j'ai pu connaître en droitier qui m'a forcément inspiré. Un an et 5 mois de travail  de recherches, de réflexion, d'analyses, d'évaluations, d'expérimentations, m'ont déjà ouvert un nouveau champs de connaissances spécifiques dans ce domaine qu'est le golf longdrive tant sur l'aspect technique que physique. Maintenant place à la compétition.

Vendredi et Samedi 4 et 5 juin se déroulera une épreuve du tour Européen de Longdrive sur le magnifique  golf d'Amsterdam, qui réunira une bonne partie de l'élite Européenne de la discipline.
Pour l'instant le format n'a pas changé au niveau européen: 6 balles à jouer dans un temps imparti  de 2 mn 45. 3 rounds par joueur  de prévus, les trois premiers de chaque poule seront qualifiés pour les phases finales, puis suivera les match-play...



EUROPEAN TOUR LONGDRIVE VENDREDI 4 ET SAMEDI 5 JUIN 2016 AU OLD COURSE D'AMSTERDAM 



Amsterdam : temps chaud ensoleillé, excelentes conditions de jeu.

Les favoris ont répondu présents, et  ils ont  aussi honoré leur contrat en faisant respecter la hiérarchie.  En Open Division c'est l'Américain Maurice Allen qui remporte le tounoi au dépend de l' Anglais Scott Beaven "félicitations" . En seniors, Andreas Persson (SW) après une rude bagarre en demi finale remporte son deuxième tournoi  face au Sud Africain Wynand Ross "félicitations.

Le film du Tournoi :


Joué sur le trou n°1 long de 410m,  la matinée fût démarrée par la division Amateurs dans laquelle figure le Français Joel François pour sa première participation. Avec pas moins de 8 heures de route dans les jambes, il eu du mal à mettre à profit son potentiel  physique. C'est une très bonne expérience,  j'ai pu réaliser ce que représente la performance de haut niveau à travers l'ensemble des joueurs présents, c'est aussi une découverte des différents profils de swing,  l'ambiance est vraiment agréable , je sais qu'il me reste du chemin à parcourir et j'ai déjà hâte de revenir très prochainement. Joel terminera à la troisième place avec comme meilleure  performance:  290yds.

En seniors division, la couleur est annoncée par Andreas Persson (SW),  qui passe la barre des 340 yds,  avec dans la ligne de mire le puissant Sud Africain Wynand Ross. Le Finladais Marko Mutsonen crédité vendredi de frappes au delà des 350 yds,  n'à pas réussi à trouver son swing. Le Français Eric Houballah venu pour son ordonance à bien compris le message, le mental n'était pas au point: J'ai joué dans une configuration d'entraînement spécifique, j'étais complètement hors sujet. C'est un très très bon test positif qui m'a permis de savoir où j'en suis au niveau technique pour passer au swing. Bien évidemment les performances furent médiocres 318 yds, il sera éliminé sèchement lors du quart de finale face au Hollandais Martin Bruins.




ANDREAS  PERSSON VAINQUEUR DE L'ETAPE HOLLANDE "FELICITATIONS"

Fin de Matinée destinée aux brassages en open division. Maurice Allen fait le show : Impressionnant de vitesse et de coordination, il sera le seul à passer "et de loin" la barre des   390 yds   quasiment sans vent . Le favoris   Emile Rosberg   (SW) autour des   365 yds   sera vite dépassé par Maurice lors de la demi finale mais demeure l'un des futurs grand joueur dans les année à venir tout comme le finlandais  T Pitkanen .  L'anglais Scott Beaven finaliste et Dan Konyck demi finaliste restent réguliers et performants.   Fabien Trillard   "France" malgré un swing en progression n'a pas encore celui de la performance encore quelques réglages lui seront nécessaires pour prendre le wagon et passer le premier tour.
  
Marc Autret   "France" solide dans son swing atteindra les huitièmes pour tomber face au suèdois Andreas Persson avec des performances honorables avoisinant les 345 yds.   Eric Houballah
   toujours dans sa configuration sera lui assi éliminé en match-play contre le Finlandais T. Pitkanen. 



MAURICE ALLEN VAINQUEUR DE L'ETAPE A GAUCHE L'ANGLAIS SCOTT BEAVEN 3ème A DROITE EMILE ROSBERG (SW)  FELICITATIONS


EUROPEAN TOUR GOLF LONGDRIVE VENDREDI 4 ET SAMEDI 5 JUIN 2016  A  AMSTERDAM


Vendredi et Samedi 3 et 4 juin se déroulera  une épreuve du tour Européen de Longdrive,  sur le magnifique  golf d'Amsterdam,  qui réunira une bonne partie de l'élite Européenne de la discipline.Pour l'instant le format n'a pas changé au niveau européen: 6 balles à jouer avec un temps imparti de 2 mn 45.  3 rounds  par joueur de prévus, les trois  premiers de chaque poule seront qualifié pour les phases finales, puis suivra les match-play.
 
Du côté des joueurs: Afrique du sud, Suède, Finlande,  Angleterre,  Suisse,  Belgique, Espagne,  Allemagne, Hollande, France,  Etats Unis sont représentés.
Commençont par les favoris tel que l'Américain Mau
rice Allen déjà vainqueur du Tour 2015 aura fort à faire face à Emile Rosberg (SW) qui vient de remporter l'édition précédente au Danemark. Andreas PERSSON (SW) vainqueur à Saint ANDREW il y a 1 mois en open et en seniors se placera sans aucun doute dans les débats.
L'angleterre en Force:  Dan KONYCK en forme actuellement, saura se placer dans le peloton de tête tout comme ses homolgues Scott BEAVEN, Lee GAUTHIER et Matt NICOLLE. Le jeune Finlandais T PITKANEN, le Sud Africain Dewald LUBBE et l'Allemand Timo PETRASCH réguliérement dans le top 10 auront leurs mot à dire.

Du côté Français il faudra compter sur Fabien TRILLARD qui affine sont swing de plus en plus performant, Marc AUTRET à travers de remarquables performances lors des départementaux en salle et un swing solide saura prendre de bonnes options pour prendre le wagon des phases finales, Eric HOUBALLAH en construction depuis maintenant un an et 5 mois prendra la température pour une prochaine ordonnance ( à suivre...). Didier LABATUT pour une première saison entrera progressivement dans la danse tout comme Joel FRANCOIS qui fera ses premières armes dans le niveau.


Pages 1 2
 Search
 Links
 Translations
 Menu