By continuing your visit to this site , you accept the use of cookies to provide content and services best suited to your interests.
Concours de distance au golf

Concours de distance au golf

Long Drive
Situation : Home » Les Drivers
Ils se nomment bois, maintenant drivers, car à l'origine sa tête était fabriquée en bois.
Le driver au golf est le club le plus long utilisé pour les longs coups, sa tête est large avec une forme arrondie.
C'est maintenant le club le plus léger malgré sa longueur.Actuellement les divers modernes sont construits en métaux légers tel que le titane ou en matériaux composites (assemblage d'au moins deux matériaux non mixibles).
Le titane est un élément chimique métallique léger et résistant,d'un aspect blanc qui a été découvert
en 1789.

Tous les drivers au niveau de leurs têtes quelque soit leurs marques sont soumis aux normes strictes conforme aux règles USGA et R/A concernant le COR, c'est-à-dire le pourcentage autorisé en restitution d’énergie (Coefficient de Restitution) qui est fixé à 83% . Ainsi que le MOI de la tête par rapport à son axe vertical : c’est le moment d’inertie qui est lui aussi limité selon les mêmes règles ( 5900kg*cm2 …
En résumé plus simple : pour optimiser la distance vous devez déjà centrer au mieux la balle dans une zone précise de la face du driver que l’on appelle le sweet spot pour d’obtenir le meilleur rendement, si vous sortez de cette zone les coups seront décentrés et moins performants donc les distances seront réduites.
Là je ne parle que de la tête, mais il faut aussi l'associer avec le shaft pour jouer et qu'il puisse correspondre à vos critères physiques...

Le plus long bois au golf est le driver n° 1 dont sa longueur est d'environ 1,10m.
Il permet d'optimiser la longue distance et vol de la balle.

Pour faciliter la frappe, la balle reposera sur un support que l'on nomme tee qui permet de surélever la balle de 2 à 4 cm du sol environ.
 






 









Les bois les plus petits sont appelés: bois de parcours du 2 au 9.  Le bois n°3 mesure 1m07.Il faut savoir que la tête d'un driver pèse une tonne de poids relatif à l'impact,la balle reste en contact 5/10 000s.Sachez que la face ouverte de 2°par rapport à la position square fait dévier la balle de 17m à l'arrivée.
 
Un club fer ou driver retransmet les caractéristiques techniques de votre swing ors il vous est indispensable de maitriser l'application technique du placement de la face de club  par rapport à la balle et la zone de jeu ainsi que votre organisation physique.Retour: le club de golf  doit vous informer sur la qualité de l'impact (son de la balle, sensations dans les mains).

Caractéristiques du driver:
Le Loft:                                   
 
 C'est l' angle d'ouverture de la face ou le degré d'inclinaison de la surface de frappe du driver par rapport à la verticalité du manche. 

Il s'échelonne maintenant  entre 0  et 31°par raport à la verticale du manche.

Les drivers utilisés pour les concours de longues distances au golf (long-drive)  ont des lofs  qui varient entre 2° à 7°
la raison de ses inclinaisons est de réduire au maximun la rotation de la balle (le spin) pour un angle de décollage entre
10 et 13°recherché lors de la frappe.

Les manches du driver: Appelés Shafts
 
La longueur du manche des drivers au golf est environ 1,14m soit entre 45 et 48 pouces, la longueur maximale autorisée selon les règles USGA est maintenant de 48 pouce.
 
Ces shafts peuvent être en acier, en graphite, fibres carbone.Le diamètre est d'environ 15 mn il se resserre vers la tête.
 
Ces Manches(shafts) subissent pendant le mouvement une déformation en fonction des critères physiques des joueurs (vitesse force, puissance, pression). C'est la raison pour laquelle il y a plusieurs types de rigidité de schafts que l'on appelle le Flex.
Plus le swing de golf est rapide et puissant plus la rigidité du shaft sera élevée.
identification du type de shaft

Pour identifier la rigidités,  les shafts sont caractérisés par des lettres:
 
- L :  Lady, Femmes
- R  : Régular (médium) pour les swing de golf dont la vitesse est standart
- S :  Stiff (rigide) pour les swings rapides
- x :  Extra Stiff (très rigide) pour les swing puissants et rapides

Au dela d'extra stiff: 1x 2x 3x 4x etc...Celles-ci sont utilisées exclusivement par les joueurs de concours de longues distances aux drivers, discipline nécessitant beaucoup de vitesse force et puissance explosive.
Attention, ces caractères de rigidité ne constituent n'y ne détermine le profil du driver associé aux caractéristiques du joueurs il y a beaucoup plus de paramètres qui le compose, d'ou l'intérêt du sur mesure ou seul un club Maker véritable artisan est en mesure de monter.
 
CHOISIR LE BON SHAFT

 le mouvement avec la pression des mains provoque une violente traction vers le bas qui déforme le manche(shaft).
 Une torsion (le torque permet à la tête de revenir en direction et au contact de la balle plus
facilement).Ce torque à une mesure allant de 0 à 3,8 environ, plus l'on se rapproche de zéro moins la tête oscille. Une autre caractéristisque du manche: c' est le point de flexion positionné à une hauteur définie aussi en fonction des critères physique du joueur.Ce point rend le schaft plus ou moins souple.
 
Donc la flexiblité est liée à la vitesse du swing, à la force du joueur,sa technique, son poids, sa taille...
 
Afin de trouver le bon shaft correspondant à sa vitesse naturelle, des outils de mesure du swing tels que les trackmans, radars..permettent avec précision de cibler le schaft adéquat.Le contrôle de fréquence et flexibilité est indispensable pour les shafts...
 
Un manche rallongé ne procure pas forcément plus de distance, il y contribue si la vitesse est très élevée.
Donc attention dans le choix de vos manches (shafts) en aucun cas ils ne doivent vous résister..Il est donc indispensable de voir un spécialiste agréé que l'on appel le Club-Maker. Lui seul vous donnera les vraies mesures de votre swing de golf ainsi qu'un montage sur mesure correspondant à vos critères physiques.

Ce qu'il faut savoir sur des drivers

De nos jours au il est de plus en plus banal et normal d’entendre parler de distances au-delà des 280 voir 300m.
Ce qui est lié vraisemblablement à l’évolution technologique du matériel, mais aussi à la pratique d’activités sportives plus fréquentes via les nouvelles et jeunes générations.
Depuis quelques années, les drivers sont les maîtres du marché en termes de design, composite, performance…Ils sont devenus la vitrine du golf et le symbole absolu de l’élégance, de la vitesse, de la puissance, distance…Il y a de quoi s’y noyer
Ce qu’il faut savoir avant tout : Il n’y a pas un driver qui vous permettra d’aller plus loin ou plus fort qu’un autre, mais seulement le design qui influencera sur la sensation d’aller plus avec plus de confort, d’être plus léger, plus souple etc.(parole de vendeur)…

Malgré qu’il soit plus léger que le sandwedge mais beaucoup plus long…Il sera forcément beaucoup plus lourd à jouer…Et oui puisque plus long (1,14m contre 90cm), donc plus de contrainte et résistance à la descente (down swing) et plus d’effort physique. Alors que le sand ou pw étant plus court, il est donc plus facile d’aller plus vite…
Swinger au driver nécessite beaucoup plus d'énergie pour générer de la vitesse à la tête . C'est peut être le club le plus léger mais aussi le plus lourd lors du mouvement et le plus long.

Le swing sera différent des autres clubs, en raison du positionnement de la balle dans le stance qui sera placée dans le prolongement du pied gauche (talon). Donc il modifira la position des mains et l'angle du shaft.  Non seulement  la balle doit aller loin mais aussi décoler et prendre beaucoup de hauteur.
L'angle d'attaque doit être positif, celui de décolage doit se situer entre 9 et 12° ...

C'est une action dynamique qui doit répondre à une certaine souplesse et élasticité musculaire dont l'intensité et le rythme seront plus élevés.


COMMENT BIEN UTILISER LE DRIVER AU DEPART


là vous êtes en situation de mise en jeu avec le driver, donc vous l'avez choisi pour faire de la distance, vous avez analyez le terrain, sa configuration etc..très bien mais  maintenant quels seront les moyens et attitude  que vous allez mettre en oeuvre  pour réaliser et réussir une telle performance qui sera la longueur et la précision.
 

En mode driving attitude:

 
 Vous savez que sur le parcours vous aurez au moins une dizaine de mises en jeu franches avec le driver où la distance ne pourra que vous aider. Ce qui veut dire qu'il vous faudra augmenter votre rythme, force, intensité et tonicité pour développer de la vitesse (dans le bon sens bien sûr). Cela commence par préparation précise et apliquée au practice.
 Avec les fers vous jouerez sur un angle d'attaque descendant avec la balle placée au milieu pour les fers courts et légèrement vers la gauche pour les clubs longs , vos mains seront souvent placées au dessus et parfois en avant de la balle. Le rythme, le tempo, la vitesse seront relativement constants. 
Bien sûr vous pouvez également utiliser le driver dans le même volume de vitesse, rythme, donc pas de risque, mais aussi quel intérêt de posséder un driver?
L'objectif n°1 au driver est de faire de la distance et précision...Alors assumez votre choix du driver au départ d'un trou !! plutôt que de fanfaronner.

 Le driver le club le plus long , le plus léger mais le plus lourd au niveau du swing et de la contrainte qu'il impose : l'angle d'attaque doit être positif et remontant, la balle est haute sur tee, elle est placée sur le côté gauche (intérieur talon) afin d'obtenir un angle de décollage de 10 à 14° ce qui modifie aussi la position à l'adresse. Ce club (le seul) demande plus de vitesse à générer, plus d'équilibre et dynamique, plus d'engagement physique si vous voulez faire de la longue distance.



L'ADRESSE AVEC LE DRIVER :



1ER POINT INDISPENSABLE: L'ADRESSE AVEC LE DRIVER

Soyez très rigoureux et appliqué lors de votre positionnement avec le driver et la balle.
Au niveau des deux pieds : ils seront écartés à la largeur des épaules, le poids doit être réparti au milieu des deux pieds. Buste bassin inclinés dans le même volume projetant les bras les mains à la verticale à l'aplomb des pointes des pieds.
Sortez légèrement la tête des épaules qui elles doivent être relâchées et ouvertes. (voir photos...). Attention de ne pas cambrer le bas du dos...La balle doit être placée haute sur le tee, à gauche dans l'axe du talon gauche. Le pied droit est perpendiculaire à la ligne de jeu afin de limiter une trop grande rotation de la hanche droite au backswing,  et le pied gauche lui sera légèrement ouvert afin de permettre une meilleure ouverture de la hanche gauche vers la cible.

Pour utiliser le driver dans les meilleures conditions vous devez impérativement maitriser cette première application spécifique driving. Ses conseils ne sont que des suggestions de base, avant de jouer avec ses préférences mieux vaut comprendre le sens des bases fondamentales, ensuite les maîtriser pou passer à une autre étape...


LA PRISE D'ELAN OU BACK SWING AVEC LE DRIVER


 
COMMENT UTILISER LA PRISE D'ELAN

comme toute disciplines à caractère sportif nécessitent de la mobilité, de l'influx nerveux, de la vitesse,de la force etc...Mais ce n'est pas la partie la plus importante  car il suffit de savoir simplement l'utiliser son corps quelque soit sont degré et niveau physique. L'objectif est de savoir frapper fort, donc peu importe la distance car elle sera quoiqu'il arrive toujours proportionnelle à votre propre potentiel et savoir être.
La prise d'élan peut se mener certe de différentes façons, en fonction de vos préférences, coordinations, synchronisations, capacité mentales et intellectuelles. Son but principal sera de vous  préparez gestuellement  en vu de mener une autre action vers la frappe de la balle (qui sera aussi un autre contenu à travailler), dans les meilleurs conditions et disponibilités physiques.  Cette action doit être impérativement structurée d'un contenu élaboré et mesuré à l'aide d'un spécialiste, ainsi que vos paramètres physiques liés à l'action motrice  qui doivent également être à la hauteur de vos ambitions, de vos compétences et de vos connaissances. Mais tout cela dépendra de votre engagement mental et intellectuel qui justifieront votre choix et vos objectifs dans la durée. Il est très facile de progresser à raison de 2 séances d'heure trente par semaine, voir quinzaine (la plus petite équipe de sport : foot, gym, athlétisme, etc du plus petit niveau départemental s'entraîne deux fois par semaine composée par des joueurs et joueuses de toutes professions confondues, ils progressent pour les mêmes raisons, ce qui est juste une question de choix et d'engagement.

la performance ne s'invente  et ne s'improvise pas,  un mimimum de travail et connaissances sont indispensables quel que soit le niveau de jeu.




 Search
 Links
 Translations
 Menu